Dois-je privilégier le pâturage permanent ou en rotation?

Pour rentabiliser un pâturage permanent ou semi-permanent, il est nécessaire d’avoir de très grandes surfaces, soit plus d’un hectare par paire vache-veau. On remarque toutefois des grains très variables pour ce type de pâturage.

Pour la gestion de pâturage en rotation, il faut tenir compte de l’état et de la productivité réelle de chaque parcelle, des emplacements de clôtures existantes, des possibilités de modifications rapides en cours de saison et de l’emplacement des points d’eau.

La méthode la plus flexible et la plus productive demeure toutefois la paissance en bande, qui peut être utilisée comme système principal ou complémentaire à un système en rotation.

Lisez le conseil sur les types de pâturages.