Alimentation minérale: un 8 cents plus que rentable !

Utilisez-vous des minéraux OptiBoeuf ou des pro-blocs? Oui? Excellent!

Vos animaux y ont-ils accès à CHAQUE jour pendant toute l’année? 

Pourquoi poser cette deuxième question? Prenons le sélénium par exemple. Le sélénium est un élément qui est très peu présent naturellement dans les sols de l’Est du Canada. Ainsi, les aliments qui y poussent sont tout aussi pauvres en sélénium. Par contre, c’est un nutriment essentiel chez les bovins (et les humains aussi, soit dit en passant!). Il s’agit d’un antioxydant puissant qui joue un rôle essentiel dans la santé reproductive et le système de défense naturel de l’organisme. De plus, il a été démontré qu’un apport en sélénium chez la mère aide les veaux naissants à être plus vigoureux, car il entre dans le métabolisme de la glande thyroïde et donc dans la prévention de l’hypothermie. En outre, une déficience en sélénium a aussi un impact sur le gain de poids des veaux.

Comment faire pour que mes animaux ne soient pas carencés en sélénium?

Chez les bovins, les besoins en sélénium sont évalués à 3 mg/jour donc 1095 mg/année, par contre ce besoin est assez arbitraire puisqu’il ne tient pas compte du poids de la vache. Il est facile d’imaginer qu’une vache de 1500 lbs en aura davantage besoin ...

Comment combler les besoins?

Ainsi, si un minéral contient 30 mg/kg de sélénium  (il est possible de voir sur l’étiquette une phrase indiquant «Cet aliment contient du sélénium ajouté à raison de 30 mg/kg») et que vos animaux en consomment 100 g par jour à TOUS les jours de l’année, vous pouvez conclure que vos animaux ne sont pas carencés en sélénium ni pour les autres vitamines et minéraux non plus. Bien entendu, la condition est qu’ils consomment effectivement le «100 g par jour» recommendé.

Par contre, il peut arriver que vos animaux n’aient pas accès à des vitamines et minéraux pendant certaines périodes pour certaines raisons. Par exemple :

  • Le pro-bloc n’a pas été changé de champ lors de la rotation
  • Il y a eu un délai de commande entre le dernier sac consommée et la prochaine livraison
  • Les vaches ne recoivent que des blocs de sel pendant l’été, etc.

Les animaux se retrouvent donc en carence de sélénium et possiblement de certains autres minéraux et vitamines aussi.

Bien sûr, il est possible de commander des suppléments VIP ayant une concentration plus élevée en sélénium; La concentration du minéral à servir pour les jours restants devra être plus élevée pour combler les besoins annuels! Un calcul simple,  montré dans le tableau 1, permet de connaître la concentration théoriquement nécessaire.

Tableau 1- Impact d’une consommation interrompue sur la concentration en sélénium nécessaire pour combler le besoin annuel

 

 

  

 

 

Évidemment, ceci est une solution qui est «mieux que rien», mais il faut comprendre que ce n’est pas l’idéal… Un animal carencé pourra avoir un certain retard de performances et il n’est pas certain que l’on puisse réussir à combler ce retard. Mieux vaut partir du bon pied!

Le fait de ne pas servir de minéral en été oblige à concentrer le sélénium de presque du double… Mais qu’en est-il des autres minéraux? Il faut se rappeler que le cas du sélénium n’est qu’un exemple; La règle s’applique bien sûr à tous les éléments mineurs. Comme la concentration en éléments mineurs des minéraux standard est ajustée pour complèter les valeurs standards des fourrages sur une base quotidienne, il faudrait concentrer davantage tous les éléments mineurs  en fonction du nombre de jours d’alimentation minérale. Par contre, il est légitime de se demander si l’absorption sera idéale et si l’animal peut stocker ce surplus.

Autres considérations

D’ailleurs, il faut inclure les veaux et les taureaux dans le calcul de la quantité de minéral nécessaire. À la fin de l’été, les veaux pèsent plus de 300 lbs, ainsi la consommation de 4 veaux équivaut à celle d’une vache!

Pour conclure, comme le fait de dépasser les besoins journaliers en éléments mineurs ne garantie pas une absorption idéale et que le stockage de ce suplus n’est possiblement pas possible, la meilleure solution est de servir des minéraux de façon journalière aux animaux.C'est donc pourquoi on dit que par rapport aux blocs de sel, il n’en coûte que 8 cents de plus par jour avec les Pro-Blocs Opti Boeuf, pour être certain de lui apporter tous ses minéraux et vitamines ainsi, assurer une rentabilitéParlez-en avec votre expert-conseil !