Affaires

Pour une troisième année consécutive, les ventes de veaux et d’animaux de réforme insufflent un vent de fraîcheur aux entreprises vaches-veaux. Pour l’année 2015, il se pourrait même que votre comptable vous suggère de trouver quelques dépenses supplémentaires… Excellente nouvelle si vous êtes dans cette situation! Prudence cependant. Un cycle de 10 à 12 ans
Après avoir connu un départ canon lors de l’encan du 17 août dernier, le marché des veaux d’embouche a perdu de la vigueur cet automne. Que s’est-il passé? Des surprises ? Pas vraiment.
Prochainement, plusieurs ventes de taureaux auront lieu et vous donneront l’occasion d’acquérir un nouveau reproducteur. Quels seront vos critères de sélection ?
Quand on y pense bien, l’engraissement de bouvillons n’est pas une « production », mais bien une « transformation » animale. Peu importe le produit fini, trois étapes caractérisent le fonctionnement de ce type d’activité : l’achat des matières premières, la transformation proprement dite et la vente.
Vous avez bien lu. Une gestion efficace et rigoureuse des pâturages renferme un grand potentiel souvent inexploité. La lecture de ce qui suit vous en révèlera une partie. Le pâturage constitue la source de fourrage la plus économique pour la ...
Si l’on se fie au prix des veaux d’embouche de la semaine du 5 mai 2014, le fait de vendre à 650 lb au lieu de 600 lb amène une augmentation de revenus de 73 $ par veau mâle et de 62 $ par génisse. Ce qui représente une augmentation d’environ 2700 $ pour un groupe de 40 veaux (mâles et femelles).
Les taureaux sont la partie la plus importante de tout élevage. Ça vous fait sourciller? D’une part, ils sont responsables de 50 % de la génétique de chaque veau. Vous me direz que les mères sont aussi de 50 % et sont donc tout aussi importantes. Vrai et faux! Vrai, si on pense à chaque veau individuellement. Faux, si on pense à la génétique totale de l’ensemble des veaux.
Aucune institution financière ou gouvernementale n’est prête à financer ou à garantir le financement d’un projet de démarrage ou d’expansion à 100 %. En plus de la mise de fonds, le deman­deur devra posséder certaines liqui­dités, pouvant venir d’une marge de crédit par exemple, pour pouvoir assumer le roulement de son entreprise jusqu’à ce qu’il perçoive le revenu de la vente de ses veaux. Apprenez-en plus sur le financement des projets d’élevage bovin.
C’est souvent une affaire de liquidités et pour cette raison, lors du démarrage d’une entreprise bovine, il est souvent beaucoup plus facile de le faire à temps partiel.
Le financement est un des premiers éléments à considérer lorsque l’on veut lancer un nouveau projet en production bovine. Un projet bien élaboré aura plus de succès auprès des institutions financières. Mais encore faut-il être bien préparé et posséder les liquidités pour assurer la survie de son entreprise. La maîtrise de plusieurs aspects de votre projet d’entreprise démontrera vos compétences dans cette démarche et augmentera vos chances de financement.